Harry Day 2013 : une sortie hivernale bien arrosée

Désormais traditionnelle, l’hivernale Harry Day a réuni ce dimanche 17 mars 2013 une cinquantaine de membres dans la salle des fêtes à Altorf.

Dès 9 h, les plus courageux, bien emmitouflés, se sont retrouvés pour le p’tit déj à Altorf avant de partir pour la balade.  Le temps n’était pas vraiment de la partie puisqu’il a fait froid et qu’il a plu à verse. Malgré tout la bonne humeur était présente et la joyeuse troupe, menée par Christophe, s’est dirigée vers la région d’Obernai. La balade a toutefois été quelque peu écourtée (circuit 3B au lieu du 4C J), certains vespistes se transformant peu à peu en petits bonhommes bleus sous l’effet du froid et de l’humidité (Claude L. va sûrement se reconnaître). Sur le chemin du retour, une petite halte chez un copain de Freddy, heureux propriétaire d’une magnifique Amilcar, a été improvisée.

De retour vers midi à Altorf, nous avons pu savourer les succulents harengs à la crème. Au menu également, fromage, dessert, café. Le tout s’est déroulé dans une ambiance conviviale et familiale. Grande nouveauté cette année : une magnifique selle de PX en vraie fausse peau de chamelle (mais véritable skaï) a été mise en tombola par Christophe qui a juste omis de préciser qu’il était le propriétaire du seul billet émis (sacré Christophe) !

Merci à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette journée : Jean-Michel pour la salle, Fouine pour les harengs et Dany pour les desserts, sans oublier tous ceux qui ont donné un coup de main en cuisine.

Pour terminer, petite devinette : connaissez-vous la différence entre un vespiste et un hareng ? (1er prix au gagnant : une selle de PX … s’adresser à Christophe pour retirer son lot).

En fait, il n’y en a pas.

Car  tout comme les harengs, le vespiste :

  • est largement répandu  (environ 37.000 membres dans le monde),
  • abonde lors des Harry Days,
  • se déplace en grands bancs,
  • aime les eaux froides (le vespiste c’est dans le pastis),
  • a besoin de beaucoup d’oxygène (notamment lorsqu’il suit le scoot de Gérard au risque de se transformer en hareng saur),
  • a connu une période de forte abondance des années 50 jusqu’à la fin des années 70

Membre du VCS, il est une d’une espèce rare et protégée qui migre chaque année au Harry Day pour rencontrer ses nombreux congénères.

Allez ! à bientôt… pour de nouvelles aventures et d’ici là… faites-le bien ! (maches guet).

FW